POURQUOI ALLER A L’EGLISE ?

Rappelons tout d’abord que l’Eglise dans son sens biblique n’est pas avant tout un lieu, ni un bâtiment, mais plutôt le rassemblement des vrais disciples de Jésus. On parle d’Eglise « universelle » pour désigner l’ensemble de tous ces disciples de Christ tant ceux qui sont répandus sur toute la terre que ceux qui sont déjà auprès de Dieu dans le ciel. On parle d’autre part des églises locales pour désigner les communautés qui regroupent dans telle ou telle ville les disciples qui y demeurent.

Et l’on voit dans la Bible que les membres des diverses églises locales se retrouvaient fréquemment pour prier, écouter la prédication de l’évangile et entretenir d’étroites relations fraternelles, se soutenir mutuellement dans les épreuves qu’ils traversaient : Actes des apôtres chapitre 2 versets 42 et 46 : « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans les repas en commun et dans les prières….ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple ».

Dans les périodes de persécution les premiers chrétiens se réunissaient pour implorer le secours de Dieu : « Après avoir été relâchés de prison, les apôtres allèrent vers les leurs…ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble » Actes chap. 4v23 et le verset 31 précise que « quand ils eurent prié le lieu où ils étaient assemblés trembla, ils furent tous remplis du Saint-Esprit et ils annonçaient la Parole de Dieu avec assurance » Pour faire face à toutes les pressions qu’ils peuvent aujourd’hui encore subir de la part d’une société qui a rejeté Dieu, pour être animés d’une nouvelle dynamique spirituelle et pour proclamer ce formidable message de l’évangile les chrétiens ont encore besoin « d’élever à Dieu leur voix tous ensemble… »

La vie chrétienne comporte une dimension personnelle ; le croyant doit entretenir individuellement sa foi par la lecture des Saintes Ecritures et par la prière. Mais elle comporte également une dimension collective puisque le Christ lui-même a promis d’être présent lorsque les chrétiens se rassembleraient : « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » Evangile de Matthieu chapitre 18 verset 20.

Bien des textes de la Bible soulignent les avantages que représente pour les croyants le fait de se retrouver aussi souvent que possible :
Par exemple le psaume 133 déclare : « Voici qu’il est agréable pour des frères de se retrouver ensemble….c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie pour l’éternité ». A l’inverse la Bible met en garde contre le danger de la mise à l’écart volontaire : Proverbes 18 verset 1: « Celui qui se tient à l’écart cherche ce qui lui plait, il s’irrite contre tout ce qui est sage »

En dépit de tous les moyens de communication qui sont à notre disposition, la solitude reste pour beaucoup un problème majeur. Les chrétiens peuvent y être eux aussi confrontés. Les moments de partage avec d’autres croyants permettent de sortir de l’isolement. C’est ce que l’apôtre Paul a lui-même expérimenté. Après un long et périlleux voyage, il arrive aux abords de la ville de Rome et quelques chrétiens qui avaient entendu parler de lui vinrent à sa rencontre : « en les voyant Paul prit courage et remercia Dieu » nous dit le texte biblique ( Actes 28 verset 16) Bien sûr, les relations entre chrétiens ne sont pas toujours idylliques ; les caractères s’affirment, des conflits peuvent parfois surgir. Après tout nous restons des êtres humains. La solution n’est pas de fuir, de s’esquiver. Au contraire si nous laissons Dieu intervenir en nous c’est ainsi que nous ferons des progrès et que nous apprendrons à faire preuve de patience, de support, de pardon mutuel : « Je vous exhorte à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour, vous efforçant de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix » Ephésiens 4verset 1à 3

C’est pourquoi de nos jours encore cette invitation de la Bible garde toute sa pertinence : « veillons les uns sur les autres pour nous inciter à la charité et aux bonnes œuvres. N’abandonnons pas notre assemblée comme c’est la coutume de quelques uns, mais exhortons-nous réciproquement » Epitre aux Hébreux chap. 10 verts 24 et 25.

Rappelons enfin que l’église n’est pas un club privé où ne sont acceptés que ceux qui peuvent « montrer patte blanche ». Elle se doit au contraire d’être ouverte, accueillante, chaleureuse afin que tous les blessés de la vie puissent venir y trouver refuge. Si elle est composée des disciples de Jésus, il faut donc que les disciples en question adoptent la même attitude que leur Maître. Lui ne mettait pas dehors ceux qui venaient à lui : « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés et vous trouverez du repos » Matthieu 11verset28. C’est pourquoi, vous qui lisez ces lignes nous serons heureux de vous accueillir parmi nous qui que vous soyez, pour vous témoigner de l’amour de Dieu pour tous les hommes. C’est cet amour là que nous avons découvert et qui a changé le cours de notre vie. Venez donc faire la même découverte.